anxiété

Vous êtes morts d’inquiétude car vous ne comprenez pas vos sensations ?

Vous avez des doutes sur leurs origines ? maladie grave ou problème incurable ?

L’anxiété est trompeuse. Ses symptômes sont souvent confondus avec des problèmes de santé dramatiques.

Après avoir lu cet article, vous saurez pourquoi ils sont inoffensifs et vous ne les confondrez plus avec une crise cardiaque ou une tumeur au cerveau.

 

 

L’anxiété se manifeste par des symptômes physiques et mentaux :

  • Une boule dans la gorge
  • Mal de tête
  • Picotement dans les mains
  • Palpitations, en particulier durant les séances de sport.
  • Douleur thoracique
  • Difficultés à se concentrer
  • Trous de mémoire
  • Vertiges, similaires au mal de mer
  • L’impression d’être « dans le brouillard »
  • Plus de force dans les jambes
  • Sueurs froides, bouffées de chaleur
  • Tensions des muscles
  • Problèmes digestifs
  • Fatigue, épuisement
  • Respiration irrégulière
  • Vue troublée

En général ces symptômes n’arrivent pas tous à la fois, mais vous voyez qu’ils peuvent être très variés !

Tâchons maintenant de mieux les comprendre.

 

Quelle est la cause de l’arythmie cardiaque ?

palpitations

Etre anxieux, c’est vivre dans la peur. Jour près jour.
Et lorsque nous avons peur, notre corps se prépare physiquement à faire face au danger.

Exactement comme si il savait qu’une panthère affamée était embusquée au prochain tournant.

C’est pour cela que le cœur va battre plus vite. Ainsi le corps sera prêt à lutter ou à fuir.

Donc pas de panique, il est normal d’avoir le cœur qui bat fort quand on est anxieux. C’est une réaction normale.

Et sachez que le cœur est tout à fait capable de supporter cela. L‘anxiété ne peut pas être la cause d’une crise cardiaque.

Un cardiologue à écrit : « Si les gens savaient à quel point le cœur humain est puissant et robuste, ils ne s’inquiéteraient pas pour des palpitations. »

 

Mais faut-il s’inquiéter pour des crampes musculaires ?

 

 

Pourquoi des symptômes musculaires ?

 

Comme pour le cœur, la peur va avoir un effet sur les muscles du corps.

Ils vont se tendre pour pouvoir réagir au moindre danger. De cette manière, nous sommes préparés au combat ou à la fuite.

Vous vous rendez-compte ? Avoir peur nous rend plus fort ! Littéralement.
C’est pour ça que l’anxiété cause des sensations inhabituelles dans les muscles.

C’est encore une réaction tout à fait normale, qui disparaît une fois l’anxiété calmée.

 

Vous est-il déjà arriver d’hyperventiler ?

 

 

Une respiration chaotique

 

Les réactions de peurs s’accompagnent souvent d’une respiration accélérée, difficile et très désagréable.

Exactement, vous êtes en train d’hyperventiler !

Ici aussi, cette réaction s’explique très bien.

La peur doit préparer le corps au danger. Donc elle active les muscles, et comme ils ont besoin d’oxygène, le rythme cardiaque augmente et la respiration s’accélère.

Et tout rentre dans l’ordre une fois la peur/l’anxiété calmée.

 

Le symptôme suivant peut faire de belles frayeurs !

 

 

Les problèmes de vue

oeil

Si vous êtes un personne très anxieuse, il est possible que votre vue se trouble dans des moments de stress intenses.

Là vous imaginez le pire, et vous êtes persuadé que vous êtes condamné à devenir aveugle !

Ceci arrive dans des réactions de peur extrêmes. La vision de loin va se troubler pour permettre un meilleur focus sur les choses proches et potentiellement dangereuses.

Cette réaction choquante est toutefois sans danger pour les yeux. Une fois la frayeur passée, la vue redeviendra normale. Aucun risque pour la santé oculaire.

 

Avez-vous remarqué qu’une bonne raclette riche en fromage et en charcuterie n’est pas la meilleure idée quand on est anxieux ?

 

 

Qu’en est-il des problèmes de digestion ?

 

Un anxiété prolongée va vous donner des maux de ventre.

Lorsque l’on éprouve de la peur, le cerveau va activer les organes qui vont permettre la survie et « mettre en pause » ceux qui ne sont pas indispensables.

Digérer une pizza 5 fromages à l’huile d’olive demande une énergie folle ! Et digérer n’aide ni à se battre, ni à fuir devant un chien enragé !

Donc plus vous êtes angoissé, plus votre digestion va-t-être ralentie et moins efficace.

 

Ça c’était pour le ventre, l’anxiété peut aussi perturber notre cerveau.

 

 

Comment expliquer les problèmes de concentration?

concentration

Si se concentrer est pénible et que prendre une décision vous demande des efforts colossaux, c’est probablement que vos inquiétudes touchent votre vie en plein cœur.

L’anxiété est une sensation de mal-être qui annonce un événement fâcheux.
Plus la sensation est forte et plus les conséquences de l’événement supposé seront graves.

Dans une telle situation, il est facile de faire le lien avec les problèmes de concentration et de mémoire.

Pour sa survie, le cerveau a intérêt à traiter en priorité ce qui représente un danger. Voilà pourquoi il est très difficile quand on est anxieux de se concentrer et d’utiliser sa mémoire.

 

« Très bien, mais pourquoi suis-je toujours épuisé ? »

 

 

Anxiété et fatigue perpétuelle

 

Etre angoissé perpétuellement est synonyme de « peu d’énergie« .

Un peu comme le saumon qui remonte tout son fleuve à contre courant et qui finit pas mourir d’épuisement.

Nous avons vu que l’angoisse et les peurs impliquent plusieurs modifications du métabolisme.
Quand tout le corps est en alerte, les muscles en particulier consommeront beaucoup d’énergie.

Mais le corps n’est pas fait pour baigner dans ces émotions trop longtemps.
Si une anxiété passagère est fatigante, une anxiété constante est épuisante.

 

Alors comment ne pas devenir l’esclave de sensations aussi extrêmes ?

 

 

Des sensations mal-interprétées

 

Avez-vous déjà pensé que vos sensations sont bien pire que les fois précédentes, que « la fin est proche » et que cette fois vous allez mourir ?
Alors qu’en réalité les sensations sont exactement les mêmes ?

Ou peut-être avez-vous envie de « débrancher » vos sens ? Comme si vous vouliez fuir votre propre corps et la réalité pour ne plus rien ressentir.

La conséquence de ces sensations c’est l’évitement de chaque situation, même légèrement stressante.
Certaines personne ne sont même plus capables de sortir de chez elles. Ce qui abouti à une existence vide.

Mais ce n’est pas une façon de vivre !

Les personnes anxieuses interprètent souvent leurs sensations de manière exagérée. Tout comme les hypocondriaques.

  • Ainsi une boule dans la gorge sera le départ d’un étouffement.
  • Des maux de tête seront synonymes d’une tumeur au cerveau.
  • Les palpitations annonceront une crise cardiaque.
  • Etc, etc.

Beaucoup d’entre elles finissent aux urgences où elles font de lourds examens médicaux. Mais les examens ne détectent aucune maladie, ils sont en parfaite santé. Ils sont juste anxieux.

Comme nous l’avons vu, l’anxiété n’est pas une maladie, ni physique ni mentale.

 

Alors que faut-il faire ?

 

 

Lutter contre les symptômes ?

 

Beaucoup de personnes angoissées cherchent des astuces ou des médicaments pour se débarrasser rapidement de leurs symptômes.
Ne vous y trompez pas ! Même si vous arrivez à vous débarrasser de symptômes très inquiétants, la cause du problème, à savoir l’anxiété, existera toujours.

L’anxiété est une somme de peurs qui ont été apprises au cours de la vie.
Le corps peut les apprendre et il peut les désapprendre.

Le seul moyen de se débarrasser des symptômes de l’anxiété c’est de se débarrasser de l’anxiété.

Et pour en apprendre plus sur l’anxiété, rendez-vous ici.

 

Prenez soin de vous.