Vous ressentez de plus en plus souvent de fortes palpitations ?

Parfois accompagnées de douleurs de poitrine ?

Mais vous ne savez pas si il s’agit d’hypocondrie cardiaque ou d’un vrai problème.

Dans cet article, je vais vous détailler d’où viennent ces douleurs cardiaques et dans quels cas vous devez vous inquiéter.

Bonne lecture.

hypocondrie

Des palpitations comme symptôme de la peur ?

Être hypocondriaque c’est être soumis à la peur des maladies. Et ce qu’il faut bien comprendre, c’est que la peur a des symptômes physiques !

Reprenons depuis le début,

Pourquoi notre coeur s’accélère quand on a peur ?

Imaginez vous un matin à 5 heure. Votre réveil hurle, vous vous traînez péniblement jusqu’à votre salle de bain dans la pénombre.
Vous allumez la lumière de votre miroir et vous approchez votre visage mal réveillé de la glace le temps que vos yeux s’habituent à la lumière…

Mais là, ce n’est pas votre visage que vous voyez refléter mais une énorme araignée brune et velue à 5 millimètres de votre nez !

Vous faites un bond en arrière en poussant un cri.

Après ce choc, on constate que tout l’organisme s’est réveillé en un éclair. Les yeux sont grands ouverts, les muscles tendus et prêts à fuir, et le coeur palpite à tout rompre.

Vous l’avez compris, les palpitations font partie d’une réaction provoquée par la peur pour nous rendre plus fort face au danger. C’est une réaction qui peut nous sauver la vie !

Et c’est cette même réaction que le corps active quand on est hypocondriaque et qu’une maladie vous fait peur. Le corps se prépare au danger comme devant un animal féroce.

symptomes peur

Faut-il s’inquiéter ?

Il est vrai qu’avoir de fortes palpitations est inquiétant. Surtout quand on n’est pas habitué. On se demande si notre coeur va tenir le choc.

Premièrement chez un humain le coeur bat en moyenne 70 fois par minute. 4200 fois par heure soit 100.000 fois par jour !

On a tendance à l’oublier puisqu’il bat depuis avant notre naissance. En pompant 360 litres de sang par heure, c’est une machine d’exception que nous avons dans la poitrine !

Ensuite les spécialistes sont rassurants à ce sujet. D’après eux le coeur humain est robuste et supporter des palpitations n’est pas un problème pour lui. Il est bâti pour ça !

En revanche, ils y a plusieurs signes en plus des palpitations qui doivent vous inquiéter.

Mais avant de continuer, je voudrais vous raconter un exemple personnel.

Le stress agit sur le coeur

J’ai moi-même vécu cette inquiétude. Pendant une période difficile de ma vie, je ressentais une sensation anormale au niveau du coeur. J’avais régulièrement des palpitations accompagnées d’une douleur.

J’ai finalement décidé de consulter un généraliste puis un cardiologue. Et résultat des courses… Ils n’ont trouvé aucun problème.

Ce n’est que par la suite, quand ça allait mieux dans ma vie, que j’ai pu confirmer que cette douleur venait de mon stress à cette période, soit de l’hypocondrie cardiaque.

Voyons maintenant comment reconnaître une vrai crise cardiaque d’une crise d’angoisse.

hypocondrie cardiaque

Crise cardiaque ou hypocondrie cardiaque ?

Crise cardiaque

Un crise cardiaque a plusieurs signes avant coureurs à connaître :

  • une douleur de poitrine comme un écrasement
  • une irradiation partant de la poitrine et pouvant atteindre une épaule, un bras, le cou ou la mâchoire.
  • avoir du mal à respirer
  • des sueurs froides  et un état de faiblesse
  • des nausées voire des vomissements

Si vous éprouvez quelques uns de ces symptômes, contactez les urgences sans attendre (en appelant le SAMU 15, ou le numéro des urgences européennes 112), vous n’avez que quelques heures pour agir !

Et même si vous pensez avoir un problème cardiaque quelconque, même moins grave, consultez un spécialiste.

Sérieusement, seul lui pourra vous dire ce qu’il en est vraiment.

Hypocondrie cardiaque

Une crise d’angoisse n’est ni plus ni moins qu’une réaction de peur poussée à l’extrême.

Et une des caractéristiques de cette réaction de peur est qu’elle ne laisse pas de trace.

Même après une crise des plus violente, les organes du corps vont retrouver leurs fonctionnements normaux. Avec toutefois une certaine fatigue.

Ce qu’il faut retenir :

  • Si vous croyez avoir un problème cardiaque, dans tous les cas vous faites bien de consulter
  • Si les spécialistes ne détectent aucun problème, ce probablement que vous avez fait une crise d’angoisse. Ou que vous êtes hypocondriaque.

Dans ce cas, il va falloir apprendre comment fonctionne l’hypocondrie pour vous en sortir.

Cela prend du temps mais tout le monde peut y arriver.

Vous pouvez commencer à vous éduquer ICI.

Je vous souhaite bon courage !

Source crises cardiaque : santé publique Canada.