Vous êtes hypocondriaque et vous ne savez pas qui consulter ?

Dans cette article, nous allons voir 4 spécialistes adaptés pour soigner votre hypocondrie.

Bonne lecture.

hypocondriaque qui consulter

Consulter un psychiatre ou un psychologue quand on est hypocondriaque

Commençons par rappeler la différence entre les deux : Le psychiatre est un médecin qui peut prescrire des médicaments contrairement au psychologue.

Les hypocondriaques sont souvent réfractaires à consulter un “psy”. Ils ne veulent pas admettre qu’ils aient une maladie mentale.

Et ce n’est pas leur cas ! Les “psy” sont utiles pour chercher et comprendre les causes profondes de la maladie.

Il faut parfois remonter loin dans le passé pour pour apprendre que la mort d’un proche pendant l’enfance a été le déclencheur !
Et ensuite faire le travail sur soi pour guérir ou accepter cette blessure.

Hypocondrie n’a pas besoin de médicament pour être traitée. Si le psychiatre en prescrit, c’est pour soulager une autre maladie derrière, comme la dépression ou d’autres phobies.

Ces thérapies donnent de bons résultats mais demandent un fort investissement de la part de l’hypocondriaque.
Plus il est pris en charge tôt, plus la guérison sera rapide.

Connaître les comportements à éviter et à renforcer est très utile face à la maladie.

Consulter un Comportementaliste (ou TCC)

La Thérapie Cognitivo-Comportementale ou TCC se concentre sur les interactions entre les pensées, les émotions et les comportements.
Elle est validée scientifiquement.

La TCC prend en compte l’historique de chaque patient et l’aide à identifier les cercles vicieux qui se sont installé dans sa vie.

L’aspect pédagogique est important. Cette thérapie comprend des exercices pour apprendre :

  • de nouveaux comportements adaptés
  • de nouvelles façons de penser
  • à mieux maîtriser ses émotions
  • à se détendre physiquement et mentalement

Grâce à la compréhension des problèmes et la mise en place des comportements adaptés,
un hypocondriaque pourra se débarrasser de ses pensées négatives et de ses pensées erronées qui le piègent dans sa souffrance.

Une TCC est faite pour durer quelques semaines à quelques mois, en séances d’une heure environ.

Saviez-vous que l’on peut apaiser l’hypocondrie par le mouvement des yeux ?

hypocondrie emdr oeil

Soigner l’hypocondrie par l’EMDR

L’EMDR (“Eye Movement Desensitization and Reprocessing” ou en français “désensibilisation et retraitement des informations à l’aide de mouvements oculaires”) est une méthode surprenante qui permet de surmonter des traumatismes par le mouvement des yeux.

Mais comment une telle chose est possible ?

Pendant une consultation d’EMDR le patient devra parler et retrouver l’état émotionnel lié à son traumatisme.
Il devra ensuite le garder tout en effectuant des mouvements des yeux très précis, en suivant la main du docteur ou un point sur un écran.

Ces mouvements des yeux sont les mêmes que ceux pendant le sommeil. Le but est d’atteindre la mémoire inconsciente et de transformer le traumatisme en souvenir.

Au bout de plusieurs séances, la réussite est totale quand le patient n’est plus affecté par son traumatisme et se sent à nouveau en sécurité.

Cette méthode validée par l’Organisation Mondiale de la Santé, est très utile quand l’hypocondrie est liée à un traumatisme.

Terminons cet article en parlant des bienfaits de l’hypnose.

Consulter un Hypnothérapeute

L’hypnose est une thérapie efficace pour remplacer les pensées destructrices des hypocondriaques par des pensées positives.

Elle permet aussi de redéfinir la santé et le bien être qui n’est pas bien compris par les hypocondriaques.

Pour y parvenir, elle agit sur l’esprit inconscient. Car consciemment, l’hypocondriaque ne peut pas comprendre qu’il n’est pas malade.

Le patient pourra aussi apprendre l’auto-hypnose, très utile pour soulager le stress au quotidient.

La durée de la thérapie varie d’un patient à l’autre mais la guérison peut être atteinte en quelques séances.

consultation médicale

Conclusion : Hypocondriaque, qui consulter ?

Maintenant que vous en savez plus sur les spécialistes de l’hypocondrie,
je vous encourage vivement à tester la méthode qui vous correspond le plus, et à battre la peur des maladies !

Je vous souhaite un prompt rétablissement !

Bon courage !

Voir aussi : Guérir de l’hypocondrie sans médicaments.

Sources de l’article : pourquoidocteur.fr letemps.ch annuaire-hypnotherapie.com psycom.org