“Tu es incapable et tu as la poisse de toute façon,”

“Tu ne vas pas y arriver, laisse tomber !”

Les pensées négatives détruisent notre estime et notre confiance en nous en plus de nourrir l’anxiété.

Comment faire taire cette voix insupportable qui nous rabaisse sans cesse ?

Dans cette article je vais vous détailler différentes méthodes pour stopper les pensées négatives.

Cet article ne s’adresse pas uniquement aux personnes anxieuses et hypocondriaques, il est plus généraliste.

pensees negatives

Première méthode contre les pensées négatives au réveil

À une période de ma vie où les pensées négatives sabotaient mes projets et ma confiance en moi,
j’ai réussi à “reprogrammer” mon cerveau en lisant chaque matin à mon réveil une liste de pensées positives.

Par exemple, ma timidité me faisait penser que je dérangeais les gens quand j’adressais la parole à quelqu’un.
Du coup j’ajoute la phrase “Je suis une personne intéressante, les gens sont heureux de discuter avec moi.” à ma liste.

À force de la relire chaque matin, cette idée s’est ancrée fermement en moi.

Et avant de parler à quelqu’un c’est cette idée positive qui me venait à l’esprit m’encourageant dans mes démarches. J’avais réussi à faire taire la voix de ma timidité !

liste stopper pensees negatives

Je vous encourage à faire de même. Vous êtes quelqu’un de bien, dès que vous surprenez une pensée négative, ajoutez la pensée positive correspondante à votre liste et lisez la chaque matin jusqu’à ce qu’elle devienne votre réalité !

Ensuite, faisons le point sur notre environnement.

Arrêter pensées négatives en changeant son environnement

Quand certaines choses ne nous conviennent pas, parfois il faut avoir le courage de les changer ou de les abandonner.

Dans mon cas après 8 années passées chez mon premier employeur une routine pesante s’était installée et j’ai senti que le moment était venu de le quitter et faire le saut dans l’inconnu.

Pour d’autres personnes il leur faut carrément changer de ville voir de pays pour casser cette routine.

demenager

On peut aussi améliorer son environnement autrement qu’avec des méthodes aussi radicales. En choisissant mieux les informations qu’on se donne par exemple.

Pour ma part, j’ai arrêté de suivre les actualités assidûment comme je le faisais il y a quelques années.
Et depuis que je ne suis plus pris d’assaut quotidiennement par des catastrophes des 4 coins du globe je me sens beaucoup plus zen et ça m’a libéré de beaucoup de pensées négatives.

Recevez-vous les ondes négatives des autres ?

Stopper les pensées négatives en changeant ses fréquentations

Nos fréquentations quotidiennes ont un fort impact sur notre façon de penser.

Que se passe-t-il si chaque jour vous discutez avec des personnes malheureuses qui se plaignent et parlent dans le dos des gens ?

Sans vous en rendre compte, vous allez vous mettre à penser comme eux. Et vous cultiverez votre négativité et votre malheur pour pouvoir vous plaindre avec eux.

Mais il y a pire que ça, en plus du mauvais état d’esprit, fréquenter les mauvaises personnes peut vous rendre addict à l’alcool, la cigarette, voire… à la drogue !

Faites bien attention aux gens que vous fréquentez. Fuyez comme la peste les gens négatifs et rapprochez-vous des gens heureux et positifs qui vous encouragerons dans vos projets.

Vos amis proches peuvent aussi vous aider.

amis contre anxiete

Arrêter les pensées négatives obsessionnelles en parlant à une personne de confiance

Quand on est perdu dans ses pensées pendant trop longtemps, on ne se rend plus trop compte si on est dans le vrai.

Parler de ses problèmes à un bon ami est un bon moyen de remettre les pendules à l’heure et de se rassurer.

Une situation vous paraît catastrophique ? Elle pourrait lui sembler banale.
Il a peut-être entendu une histoire similaire et a des conseils à vous donner. Peut-être même qu’il a vécu la même histoire !

Avoir une personne de confiance est un allié précieux contre l’anxiété et les pensées négatives.

Attention à ne pas le faire trop souvent toutefois. Les gens vont penser que vous aimez juste vous plaindre et que vous ne faites rien pour changer.

La solution est peut-être en vous depuis le début…

sport chasse pensees negatives

Eliminer ses pensées négatives en prenant soin de soi

Visualisez dans quel état vous êtes après une séance intense de sport. Un après midi à vélo en montagne ou en sortant de la piscine après un match de water polo.

Comparez maintenant avec le moment ou vous avez terminé votre journée de travail quand vous êtes dans les transports en commun bondés ou dans les bouchons…

Dans le premier cas, on est pris d’une bonne fatigue mêlée à un sentiment de fierté. Comme si notre corps rayonnait des bonnes ondes, heureux après l’effort. Il y a peu de place pour les pensées négatives dans des moments comme cela.

C’est tout le contraire dans le deuxième cas pour peu que votre journée de travail est routinière et désagréable. Le stress des transports en commun aidant, il est difficile d’avoir des pensées constructives à ce moment.

Si la vie se résume au métro boulot dodo, c’est qu’il est temps de s’aménager des moments pour prendre soin de soi et se sentir bien.

Premièrement en faisant du sport. Le sport est l’antidépresseur le plus puissant qui existe.
Un coup de déprime ? Enfilez vos baskets et sortez de chez vous !

D’autres activités ont des effets similaires. Faire de la musique permet aussi de se défouler. Surtout si vous êtes avec des personnes positives, ça change les idées radicalement !

À vous de prendre le temps de faire ce qui vous rend heureux.

Le savoir est un autre moyen de se rassurer.

bibliotheque rassurer

Chasser les pensées négatives en s’éduquant

Le manque de connaissance peut aussi conduire au pessimisme.

On est toujours inquiet dans la salle d’attente d’un médecin, on s’imagine le pire. Jusqu’à ce que ce médecin nous rassure grâce à ses connaissances sur nos problèmes.

Autre exemple. Quand j’étais sur les bancs de l’école avant de passer le BAC, je me souviens que pour moi, rater l’examen était synonyme de fin du monde.
Mais j’ignorais toutes les autres possibilités qui existaient, et qui auraient pu me rendre heureux aussi.

Plus généralement, quand on n’a pas conscience de toutes les possibilités que l’on a dans la vie on peut se croire emprisonné dans une voie sans issue.

Si vous êtes dans ce cas, soyez-curieux des autres et éduquez-vous pour voir et penser plus large.

Je précise toutefois que si vous êtes hypocondriaque, la solution est de s’éduquer sur l’hypocondrie et pas sur les maladies qui vous effraient.

Et voici un autre conseil.

Faire de son corps un allié contre la déprime

J’ai déjà parlé plus haut des bienfaits du sport et de se faire plaisir. C’est déjà beaucoup pour se sentir bien. Il manque deux éléments : une bonne alimentation et un bon sommeil.

Un corps mal réveillé nourri uniquement par des pizzas hawaïennes et des donuts ne sera pas très coopératif pour une bonne séance de crossfit ou pour réfléchir à n’importe quel projet personnel !

Résultat, on se retrouve devant netflix et avec le temps on a de moins en moins d’énergie pour faire ce qui nous plait. On retrouve le cercle vicieux et les pensées négatives.

Donnez à votre corps ce dont il a besoin, et il n’y a plus de place pour les pensées négatives. 

Le conseil suivant est mon préféré.

objectifs stoppe pensees negatives

Stopper les pensées négatives en se dépassant

Le fait de stagner dans sa vie est toujours accompagné de pensées négatives. À force de ne rien faire, de remettre les choses à demain, on a l’impression de devenir bon à rien.

D’où l’estime de soi qui diminue, qui amène plus d’idées noires qui font stagner encore plus…

On parle des bonnes résolutions chaque début d’année, mais ce n’est pas la peine d’attendre janvier pour se fixer des objectifs.

Qu’est-ce qui vous ferait plaisir d’accomplir d’ici un an ?

Obtenir une augmentation, un poste plus intéressant, un corps de rêve, se lancer dans une oeuvre humanitaire, préparer un beau voyage, lire un pavé que vous n’avez jamais osé commencer, trouver un conjoint… 

Une fois vos objectifs fixés, travaillez-y chaque jour et vous battrez vos pensées négatives car :

action => dépassement de soi => preuve que les pensées négatives ont tort

Il est temps de choisir sa façon de penser…

La pensée positive est un choix

Vous avez probablement déjà entendu cette phrase : “Comment être optimiste dans un monde où tout va mal ?” Et bien je répondrais que nous sommes responsables de notre façon de voir le monde.

Imaginez vous dans la rue et tout à coup vous sursautez en entendant la sirène d’une ambulance.
Elle dépasse rapidement les voitures qui se mettent sur le côté et là, vous apercevez une ferrari chrome qui la suit de près et dépassant les voitures à son tour.

“Encore un qui se croit tout permis ! Il n’a aucun respect !” C’est la remarque d’une personne qui voit le monde de façon négative.

Et si quelqu’un vous apprend que l’ambulance transporte une femme grièvement blessée et que celui qui conduit la ferrari est son mari… Une interprétation aussi négative n’est plus possible.

On ne peut pas faire cesser ses pensées négatives en continuant de regarder le monde de façon négative. Chaque événement de la vie peut avoir une interprétation positive ou moins négative qu’il en a l’air.

À vous de choisir votre point de vue.

course pensee positive

Conclusion

Nous ne sommes pas condamné à rester négatifs, nous avons tous le pouvoir de changer.

J’espère que ces conseils vous aurons aidé à passer à l’action et à positiver !
Je vous souhaite bon courage et bonne continuation à tous !

Voir aussi : Guérir de l’anxiété sans médicaments.

Cet article participe à l’événement inter-blogueurs organisé par le site Prendre Confiance sur le thème “comment vaincre ses pensées négatives”. Vous pouvez retrouver tous les articles dans un ebook pour découvrir les meilleures méthodes de ces experts.