Les 13 erreurs qui vous enchaînent à votre Agoraphobie

phobie sociale

Savez-vous pourquoi les gens arrivent à sortir de chez eux et pas vous ?
Parce qu’ils n’ont pas l’esprit encombré de fausses croyances qui leur barrent la route.

Le problème a l’air simplissime vu sous cet angle !

« Si seulement je pouvais emmener mon fils à l’école, sortir voir mes amis. »
« Je voudrais simplement pouvoir me lever le matin et aller chercher une baguette de pain. »

Tout ceci peut redevenir possible.
Après avoir lu cet article vous connaîtrez les erreurs à corriger pour en finir avec ce drame.

 

 

1. Vous n’êtes pas sous les projecteurs

 

Avez-vous déjà imaginé que chaque personne observe tous vos faits et gestes lorsque vous sortez ?

Notre cerveau adore penser que nous allons provoquer la même réaction que Christiano Ronaldo ou Rihanna en mettant un pied dans l’espace public.

C’est une forme de narcissisme quelque part.

 

Bien que cette idée est normale, elle est totalement fausse.

Chaque passant dans la rue n’a qu’une chose en tête, ses problèmes personnels.
Quand vous sortez, vous pensez à ce que vous avez à faire. Peu vous importe à quoi ressemblent les gens que vous croisez.

Vous croyez qu’ils sont en train de vous juger ? Autre erreur.

 

 

2. S’inquiéter du jugement des autres

 

Vous êtes peut-être terrorisé à l’idée de faire un malaise en public, vous pensez que les gens vous trouveront pitoyable et se moqueront de vous?

On oublie vite à quel point les gens sont bienveillants en réalité.

Cela me rappelle une histoire qui est arrivée à une de mes connaissances.

Un matin elle se rendait à pied à son travail, et en pleine rue elle glissa sur le pavé et crac ! Elle se cassa le bras. De l’autre coté de la route des ouvriers l’ont vue. Ils ont tout de suite arrêté leur travail, l’on relevée et assise à la terrasse d’un café le temps que les urgences arrivent.

Même si la plupart des gens ne sourient pas, je suis convaincu qu’ils sont tous près à aider quelqu’un dans le besoin tout comme ces ouvriers !

 

Maintenant, voyons quoi faire avec les gens qui ne comprennent pas la maladie.

 

 

3. Arrêter de se prendre la tête avec les sceptiques

dispute

« Les gens disent que je suis une menteuse. Pour eux c’est une comédie. »

Il est impossible d’imaginer ce que ressent quelqu’un d’agoraphobe si on ne l’a pas vécu.

 

Si vous avez à faire à des gens dans ce cas, ne leur en voulez pas et n’insistez pas. Vous arriverez à trouver du soutien chez d’autres personnes.

Car vous allez avoir besoin de soutien pour reprendre le dessus,

ce qui nous mène à l’erreur suivante.

 

 

4. Voir le problème comme unique et insurmontable

 

Comment a fait Napoléon pour conquérir l’Europe ? Il l’a fait étape par étape.

Ce n’est pas la peine d’envisager partir en vacances seul dans un pays lointain quand on est agoraphobe.

Ce qu’il faut c’est apprivoiser ses peurs petit à petit.

Commencez par vous réhabituer à sortir dans votre ville, puis dans la ville d’à coté. Peu à peu vous arriverez à sortir de votre isolement et au bout de quelques mois vous pourrez vous embarquer à bord du Transsibérien.

 

Attention aux « trop » bon amis cependant…

 

 

5. Avoir des amis trop attentionnés

 

Hop, hop, hop !! Ne me faites pas dire ce que je n’ai pas dit !!

Il est très important d’avoir des personnes qui vous soutiennent pour guérir de l’agoraphobie.

C’est même indispensable au début si votre angoisse est très forte.

 

Faites juste en sorte que ces personnes ne fassent pas TOUT à votre place.

Si au lieu de vous accompagner faire les courses, ils les font pour vous, vous aurez plus de chance de gagner un million au loto que de guérir !
Leur objectif doit êtres de vous accompagner dans vos démarches et pas de se substituer à vous.

 

OK, voyons une autre erreur qui va vous faire gagner un temps fou.

 

 

6. Rechercher les causes à tout prix

soucis

« Mais d’où vient mon problème ?? J’allais bien, et soudainement sortir de chez moi me fait atrocement peur ! »

C’est vrai que trouver l’origine de son malaise peut rassurer.

 

Mais dans bien des cas, les causes sont obscures. Et les découvrir ne vous guérira pas d’un coup de baguette magique !

 

Se casser la tête sur cette question ne fera pas avancer le problème. Si vous avez peur de sortir de chez vous, il va falloir apprendre à dominer cette peur, ni plus, ni moins.

Erreur suivante.

 

7. Se croire fou

 

Ce point est très important. La plupart des agoraphobes sont convaincus d’avoir une maladie mentale incurable. Cela à causes des sensations extrêmes qu’ils endurent et suite à l’incompréhension de leur entourage.

Je vais vous dire la vérité : l’agoraphobie n’est ni une maladie mentale, ni une maladie physique. C’est une peur démesurée qui se déclenche sans raison apparente.

Tous le monde peut en guérir en incorporant un programme à ses habitudes quotidiennes.

 

Rassuré ? Allez, je vous donne un autre bon conseil.

 

 

8. Se croire trop faible pour y arriver

star anxiété

C’est le moment motivation de l’article.

Êtes-vous au courant que des stars comme Emma Stone, Selena Gomez, David Guetta ou encore Marie Lopez ont eu des problèmes d’angoisse similaires et s’en sont remis ?

Tous le monde peut guérir, ils l’ont fait, vous le pouvez aussi !!

Ne vous trouvez pas d’excuse, ça ne sera pas facile, ça prendra du temps, mais vous aussi, vous êtes capable de conquérir la vie que vous méritez !

Il suffit de commencer maintenant.

 

Et de ne pas avoir peur…

 

 

9. La peur de ses sensations

 

Avez-vous remarqué ? La simple sensation de la peur vous angoisse.
Et cette angoisse augmente votre peur. Qui augmente votre angoisse… Qui augmente votre peur… Vous connaissez la suite.

C’est ce cercle vicieux qui provoque des niveaux extrêmes d’agoraphobie.

Apprenez à faire la paix avec vos émotions pour ne pas augmenter la peur. Dans certaines situations il est normal d’avoir peur, et ce n’est pas un drame !

 

Prendre des médicaments dès l’arrivée d’une petite angoisse n’est pas raisonnable…

 

10. Se reposer uniquement sur les médicaments

médicaments

Je prends un petit cachet, un peu de ceci, un peu de cela, et voilà ! Je me sens mieux.

On aimerait tellement croire qu’un produit miracle puisse supprimer nos soucis comme par magie.
Mais au fond de nous, on sait très bien que ces produits n’existent que chez les bisounours !

Que se passera-t-il une fois que le médicament ne fera plus effet ?
La peur sera de retour, et toute aussi forte qu’avant.

Si vous avez très peur et que des produits vous font du bien, prenez-les. Mais ils sont incapables de vous guérir à long terme, ne vous leurrez pas.

 

Plus que 3 conseils !

 

 

11. Voir chacune de ses actions comme un échec

 

« Je suis allée faire mes courses et j’ai fait une crise de panique dans le supermarché. »

1 ère interprétation :

« Quelle nulle ! C’est la honte ! Je ne suis même pas capable de faire de simples courses ! je ne sortirais plus. »

2 ème interprétation :

« Aïe, encore une crise ! Au moins je me bas contre ma phobie et je ne reste pas enfermée chez moi ! Bien joué ! De toute façon je réussirai à guérir. Je ressortirai demain ! »

 

Quelle interprétation préférez-vous ?

 

 

12. Avoir honte de soi

 

Il n’y a aucune honte à être agoraphobe, angoissé et à faire des crises de panique.
Souvenez-vous, les gens sont bienveillants, les autres n’ont pas d’importance 😉

 

Et nous arrivons déjà au conseil final…

 

 

13. Laisser la peur gagner du terrain sur la vie

 

« Ça-y-est j’ai fait une crise dans cet endroit, je n’y retournerai plus. » ou bien « Ce lieu me fait peur, je vais l’éviter dorénavant. »
Et ainsi de suite jusqu’à ce que vous n’osiez plus sortir de chez vous.

Ayez conscience de cette peur qui vous enferme petit à petit, et ayez le courage d’agir avant de vous retrouver coupé du monde.

 

Surmonter ses peurs n’est pas facile, cela demande de la persévérance.
Mais imaginez seulement où vous en serez dans un an si vous commencez aujourd’hui…

 

Et il n’y aura pas besoin d’attendre aussi longtemps pour voir les premiers résultats, si vous appliquez ces conseils.
Votre confiance en vous grandira comme un gratte-ciel aux Emirats !

 

J’espère vous avoir aidé, maintenant c’est à vous de jouer !

Agissez maintenant.

 

Bonne route !