Source de l’article : Les crises d’angoisse les comprendre pour mieux les maîtriser Docteur Roger Backer

Vous êtes hypocondriaque, et vous avez déjà subi des “attaques” en pensant que c’était le début d’un cancer foudroyant, d’une crise cardiaque ou d’une sclérose en plaques

En fait vous ne comprenez pas bien ce qui vous arrive. Toutes ces sensations étranges et extrêmes…

Vous êtes comme plongé hors du réel, vous avez peur de perdre le contrôle et de sombrer dans la folie pour toujours.

Est-ce la fin ? Y a-t-il encore une issue ?

Rassurez-vous, l’hypocondrie n’est pas ce que vous croyez, dans cet article nous allons détailler :

  • ce qui vous fait croire à tort que vous devenez fou
  • que se passe t-il en réalité
  • comment faire pour s’en sortir
hypocondriaque fou

Pourquoi vous pensez devenir fou

Des émotions violentes

Êtes hypocondriaque c’est éprouver des sensations extrêmes :

  • avoir des maux de tête (peur du cancer avec tumeur au cerveau)
  • des problèmes de digestion
  • des palpitations très fortes (peur de la crise cardiaque)
  • une sensation d’étouffement (hyperventilation)
  • peur d’être paralysé
  • peur de mourir

À cette spirale de mal-être peut s’ajouter l’impression de sortir de votre corps (on parle de dépersonnalisation), ou encore l’impression de voir le monde réel comme un film ou l’on n’est plus impliqué (syndrome de déréalisation).

Si vous éprouvez ces syndromes, vous perdez tous vos repères. La plupart des gens pensent alors que leur cerveau leur échappe, et qu’ils deviennent irrémédiablement fous.

Malheureusement une autre raison renforce cette croyance.

hypocondriaque derealisation

Je fais des crises sans raison !

Autre fait déroutant, les crises d’angoisse auxquelles les hypocondriaques sont sujets, arrivent sans crier gare. Le plus souvent pendant une période de détente.

Quand vous passez la journée avec les doigts de pieds en éventail au soleil sur la plage par exemple.

La crise est un choc qui n’a pas de cause à priori. Il n’en faut pas plus pour que l’idée d’un problème mental grave nous obsède nuit et jour !

La bonne nouvelle c’est que ces idées sont infondées ! La réalité est bien différente.

Suis-je fou ? Pas si sûr…

L’hypocondrie et les crises d’angoisse n’apparaissent pas sans raison

Les crises d’angoisse ne tombent pas du ciel !
Et si vous êtes hypocondriaque, ça ne veut pas dire que vous êtes fou !

Même si elles se déclenchent plutôt pendant des périodes de détente,
les crises d’angoisse ont pour origine des événements stressants qui peuvent remonter à un an en arrière.

De même, l’hypocondrie est la manifestation d’un malaise plus global du malade.
Et il peut avoir des forme très diverses :

  • un traumatisme durant l’enfance
  • avoir vécu une injustice,
  • ne pas se sentir à sa place dans sa vie de tous les jours…
maladie mentale

L’angoisse n’est pas une maladie mentale

Être angoissé, ou avoir une peur bleue des maladies n’a pas les mêmes effets que les maladies mentales.

Contrairement aux hallucinations, à la mégalomanie ou à la paranoïa, un hypocondriaque reste tout à fait normal même si il ne contrôle pas ses émotions.

Son problème est plus émotionnel que mental. Et les émotions ne peuvent ni endommager le cerveau, ni le coeur, ni un autre organe !

On ne peut pas s’évanouir à cause de l’hyperventilation. Et il est impossible pour nos muscles de se contracter jusqu’à nous faire mourir.

J’espère que je vous ai rassuré ! Maintenant il faut se débarrasser de cette peur de devenir fou.

Comment faire pour s’en sortir

La première chose à faire, c’est vous assurer que vous êtes bien hypocondriaque, que vous faites des crises d’angoisse et que vous ne souffrez pas d’une autre maladie.

Seul un spécialiste pourra le dire.

Si vous avez été aux urgences parce que vous étiez persuadé que vous alliez mourir et que les médecins n’ont trouvé aucun problème : vous avez certainement fait une crise d’angoisse.

guepard crise d'angoisse

Se prouver qu’on n’est pas fou

Il est possible d’apprendre à “apprivoiser” ces crises.
Cest un peu comme un guépard qui montre les dents et alors qu’il languit de recevoir des caresses et de ronronner en retour !

Elles font (terriblement) peur mais elles ne nous font pas de mal.

L’angoisse ne peut pas faire rendre fou. C’est une vérité.

Et comment va-t-il falloir le prouver à votre cerveau pour qu’il n’ai plus peur ?

Affronter sa peur

C’est bien cela, il va falloir affronter sa peur ! En provoquant une crise d’angoisse.

Si vous réussissez à en provoquer une, vous vous rendrez compte une fois passée que vous êtes toujours sain d’esprit. Même si il y aura un peu de fatigue.

Cette technique donne des résultats très différents en fonctions de chacun.

Certaines personnes ont perdu leur peur en très peu de temps après avoir proqué des crises violentes.

D’autres ont mis plusieurs mois et d’autres n’ont pas réussi.
C’est à vous de voir si cette technique peut vous convenir. Demandez aussi l’avis de votre médecin avant de l’entreprendre.

En tout cas j’espère vous avoir rassuré sur votre folie présumée. Et vous avoir donné quelques pistes pour terrasser vos crises d’angoisse.

Bon courage à vous !

Plus d’informations sur les crises d’angoisses et comment s’en débarrasser :
Maîtrisez vos crises d’angoisse sans médicaments

Plus d’informations sur l’hypocondrie : 9 fiches contre l’hypocondrie

Formation offerte : formation offerte