Hypocondriaque, pourquoi les antidépresseurs ne vous guériront pas.

Les antidépresseurs sont des médicaments puissants et il est bon de ne pas les prendre à la légère. Qu’on soit hypocondriaque, dépressif, ou autre.

Dans cet article, nous verrons dans quels cas ils sont adaptés à l’hypocondrie et quelles sont les alternatives.

Bonne lecture.

antidépresseurs hypocondriaque

Comment agissent les antidépresseurs quand on est hypocondriaque

Les molécules des antidépresseurs agissent sur le cerveau et modifient notre humeur. (voir cet article)

Ce qui a pour effet de diminuer les pensées négatives et le pessimisme qui collent à la peau des hypocondriaques.

C’est déjà un bon point, mais chacun réagit différemment et ces produits n’ont pas d’effets sur tout le monde.

Maintenant, est-ce vraiment adapté ?

Hypocondriaque ou dépressif ?

La dépression et l’hypocondrie ont de nombreux points communs.

On peut lister :

  • Des idées noires et un grand pessimisme
  • Des difficultées à se concentrer
  • Une fatigue chronique
  • Une perte d’appétit puis perte de poids

Mais il y a tout de même une différence importante entre ces deux maladies.

Si vous faites une dépression, votre humeur sera tellement dans les chaussettes que plus rien n’aura d’intérêt à vos yeux.

Et si vous êtes hypocondriaque, votre intérêt sera immense pour une et une seule chose… vous devinez déjà la fin de cette phrase : c’est la santé !

Chez une personne dépressive, les antidépresseurs amélioreront l’humeur et donc sa motivation.

Inutile d’améliorer la motivation d’un hypocondriaque, il suffit de lui donner un nom de maladie qu’il ne connaît pas pour devenir un expert dessus en moins de 24h !

Les antidépresseurs sont donc moins adaptés à l’hypocondrie qu’à la dépression comme on pouvait s’y attendre.

Quand les antidépresseurs sont utiles ?

Un médecin peut prescrire des antidépresseurs si un hypocondriaque traverse une période particulièrement difficile. Une anxiété éprouvante avec des crises d’angoisses à répétition.

Dans ce cas, si ces médicaments apaisent au moins temporairement les souffrances, il est bon de les utiliser.

Mais ça ne sera jamais suffisant.

seul rue

Pourquoi cette solution est inefficace sur le long terme ?

Un hypocondriaque comptant uniquement sur les antidépresseurs pour se débarrasser de sa maladie est dans une impasse.

Pourquoi ? Car ces médicaments calment uniquement les symptômes et non la maladie elle-même.

Une fois les effets anti-dépressifs disparus, l’hypocondrie repartira de plus belle ! Et je ne vous parle même pas des effets secondaires de ces produits puissants !

Alors quelle est la solution ?

Hypocondriaque et antidépresseurs : Comment faire pour guérir

Je ne vais pas vous mentir, la pilule magique (antidépresseur ou autre) contre l’hypocondrie n’existe pas.

Pour s’en sortir, il faut passer par 3 étapes :

  • Comprendre les effets de la peur sur le corps
  • Chercher à comprendre pourquoi vous êtes devenus hypocondriaque. Entre autre quel est votre rapport avec la mort ?
  • Et enfin modifier ses habitudes pour ne pas retomber dans vos travers d’hypocondriaque.

Cela ne se fait pas en un jour et demande de la persévérance.

J’espère vous avoir encouragé à passer à l’action dès maintenant !

Prenez soin de vous et bon courage !

Voir aussi : Comment se débarrasser de l’hypocondrie sans médicaments.

Si cet article vous a plu, et pour nous soutenir, n’hésitez pas à le partager sur vos réseaux.