Les symptômes de l’hyperventilation : “J’ai l’impression que je n’arriverai pas à prendre ma prochaine respiration !”

“Je ressens des sueurs froides et des tremblements, mon coeur s’emballe…”

“Je crois que je vais mourir par asphyxie !

L’hyperventilation peut créer toute une série de symptômes dont certains très inquiétants.

Dans cette article nous allons les passer en revue et voir si ils sont dangereux ou non.

Bonne lecture.

hyperventilation symptômes

Comment l’Hyperventilation crée des symptômes ?

Hyperventiler, cela signifie respirer plus d’air que le corps ne peut supporter.

Et ce simple fait déclenche toute une cascade de conséquences.

La chimie du corps va être modifiée. Le sang va se charger d’oxygène et s’appauvrir en gaz carbonique, jusqu’à des taux anormaux pour le corps.

Le pH du sang se modifie et le corps devient plus alcalin. Ces taux anormaux ont pour conséquence de mettre le corps en alerte. Confusion et panique apparaissent.

Paradoxalement, trop peu de gaz carbonique dans sang rend l’oxygène moins disponible.

Le cerveau va ressentir un manque et commander au poumons d’augmenter la vitesse de respiration, et donc l’hyperventilation.

C’est un cercle vicieux.

Voyons comment toutes ces conséquences chimiques s’expriment sur le corps.

hyperventilation sang

Quels sont les symptômes de l’hyperventilation ?

Les symptômes au niveau de la respiration

Quand on hyperventile, la respiration normale est perturbée :

  • La respiration devient superficielle et elle est entrecoupée par des gros soupirs et des bâillements fréquents
  • On peut avoir le souffle coupé sans raison apparente. Ce qui est très effrayant. Comme si on n’était plus capable de prendre sa prochaine respiration et qu’on allait mourir asphyxié !
  • Des douleurs thoraciques peuvent apparaître
  • On respire plutôt par la bouche que par le nez

Les effets sur le Cerveau et les Nerfs

Moins de d’oxygène dans le cerveau signifie des problèmes de concentration et des vertiges. À long terme, il n’est pas pas rare que l’hyperventilation s’accompagne de dépression.

Les nerfs sont aussi touchés, ce qui provoque des tremblements ou des picotements (fourmis) en particulier aux mains, aux extrémités et autour de la bouche.

symptômes hyperventilation concentration

Hyperventilation et Coeur

Comme le corps est en alerte, la respiration s’accélère et le coeur palpite de plus en plus fort.
Comme si vous vous retrouviez face à un grand danger. Face à un cobra royal dans votre salon par exemple !

Les Muscles et les Articulations

Pour compenser le pH du sang devenu trop alcalin, les muscles vont sécréter de l’acide lactique. Tout comme après une grosse séance de sport. Les muscles et les articulations deviennent douloureux et on ressent des courbatures.

La Digestion

À long terme, la digestion est aussi affectée. Quand le corps reste en alerte trop longtemps, le système digestif n’est pas privilégié par rapport au fonctions vitales du corps.

Ce qui explique pourquoi les personnes qui hyperventilent depuis longtemps ont les intestins irritables et évitent les repas lourds.

pizza

Fatigue chronique et cauchemars

Autre symptôme, l’hyperventilation à long terme est exténuante.

D’un côté elle brûle des quantités d’énergie considérables pour maintenir l’état d’alerte du corps,
et de l’autre elle empêche de récupérer par un sommeil de mauvaise qualité entrecoupé de cauchemars et de crises respiratoires nocturnes.

Autres symptômes de l’hyperventilation

Les symptômes de l’hyperventilation sont déjà très nombreux mais on peut encore ajouter : les mains moites, des sueurs froides, du stress, une forte anxiété, des phobies et des problèmes sexuels.

Mais ces symptômes, sont ils dangereux ou non ?

hyperventilation ventilateur

Peut on mourir ou s’étouffer à cause de l’hyperventilation ?

Je vous rassure tout de suite, on ne peut pas mourir étouffé à cause de l’hyperventilation.

J’irais même plus loin en disant qu’aucun des symptômes que nous avons vu n’est dangereux pour la santé.

D’ailleur, ils sont tous réversibles.
C’est à dire qu’ils disparaîtront dès que vous aurez retrouvé une respiration normale.

Cela s’apprend. ça peut prendre du temps, surtout si vous hyperventilez depuis des années mais c’est possible.
Je vous encourage à commencer dès aujourd’hui.

C’est la fin de cet article, j’espère qu’il vous aura éclairé !

Si c’est le cas, et pour nous soutenir, vous pouvez le partager à vos amis ou sur vos réseaux.

D’ici là, prenez soin de vous !

Voir aussi : Comment soigner l’hyperventilation pas à pas.

Si cet article vous a plu, et pour nous soutenir, n’hésitez pas à le partager sur vos réseaux.