Hyperventilation à l’effort : Vous angoissez toujours à l’idée du moindre effort physique par peur de déclencher de l’hyperventilation ?

Car vous ne comprenez pas d’où vient le problème et si il est vraiment grave ?

Dans cet article, nous allons décortiquer cette problématique en voyant : d’où vient l’hyperventilation à l’effort, quelles sont ses conséquences, sont elles graves et comment faire pour apaiser l’hyperventilation et la guérir.

Bonne lecture.

hyperventilation à l'effort

D’où vient l’hyperventilation à l’effort ou après l’effort ? Explications

Avant de commencer, petit rappel de la définition de l’hyperventilation :

On hyperventile quand on respire plus d’air que le corps ne peut en supporter.

Généralement plus rapidement et de manière superficielle.

Pendant une activité physique, comme la course à pied par exemple, plusieurs facteurs peuvent déclencher l’hyperventilation pendant ou après l’effort :

  • Il est possible que des mauvaises habitudes respiratoires prises depuis l’enfance se manifestent et déclenchent l’hyperventilation.
  • Le stress peut déclencher l’hyperventilation.
    Que ce soit pour des causes extérieures, stress familial ou stress professionnel.
    Ou bien pour des sensations corporelles mal interprétées, comme des fortes palpitations, des vertiges ou un mal de tête anormal. Un peu comme une réaction hypocondriaque.
  • Après une opération chirurgicale, il arrive que la rééducation post-opératoire ne se passe pas comme prévue, et induit de l’hyperventilation à l’effort.
  • Enfin, certaines maladies du coeur ou bien l’hypertension favorisent l’apparition de l’hyperventilation.

Voyez cet article dédié si vous voulez connaître toutes ces causes en détails.

Et malheureusement, l’hyperventilation n’est pas la seule conséquence…

Autres conséquences de l’hyperventilation à l’effort

Surtout lors des premières fois que ce phénomène se produit, les sensations peuvent être mal interprétées.

Les symptômes comme les sueurs froides, tremblements et autres, sans parler de la peur bleue qui va avec peuvent aller jusqu’à la crise d’angoisse.

Dans les cas les plus extrêmes, il s’ensuit littéralement une peur de mourir liée à l’hyperventilation.

Eviter tous les déclencheurs potentiels de l’hyperventilation devient une question de survie !

Tous les sports doivent être évités au maximum mais pas seulement.
Il est aussi interdit de courir dans les escaliers, de sprinter pour attrapper le bus ou encore de faire l’amour sous peine d’être victime du cocktail hyperventilation et peur panique.

Alors que faire quand on hyperventile durant une séance de sport ou pendant un simple effort ?

hyperventilation après l'effort

Sport : Que faire en cas d’hyperventilation pendant l’effort ?

Premièrement, il faut se rassurer.

Sachez que l’hyperventilation, tout comme ses symptômes sont inoffensifs pour la santé.

Vous ne pourrez pas vous étouffer, et encore moins en mourir.

Pour calmer une crise je vais vous donner un exercice simple pour retrouver votre souffle et votre calme.

Asseyez-vous confortablement, par terre ou sur une chaise comme vous préférez et gardez le dos droit.

Placez une main sur votre poitrine et l’autre sur votre ventre.

Respirez doucement par le ventre, votre poitrine doit à peine se soulever. Utilisez vos mains pour contrôler vos mouvements.

Sentez votre rythme respiratoire se ralentir, et votre corps qui se relaxe.

Vous pouvez prolonger cet exercice tant qu’il vous plaira et tant qu’il vous fait du bien.

Nous venons de voir comment apaiser une crise, mais l’idéal serait encore de savoir comment les prévenir !

hyperventilation effort intense

Comment faire pour éviter l’hyperventilation pendant un effort intense ?

Pour guérir de l’hyperventilation et revivre sereinement, il y a plusieurs étapes :

  • Comprendre la maladie. Il faut apprendre qu’est ce que l’hyperventilation et surtout ce qu’elle n’est pas
  • Reprendre les bonnes habitudes respiratoires
  • Et enfin corriger toutes les mauvaises habitudes d’évitement qui vous évitent d’hyperventiler mais surtout qui vous gâchent la vie !

Votre vitesse de guérison va dépendre depuis quand vous hyperventilez et à quel point cela impacte votre vie.

Si vous hyperventilez depuis longtemps, il faudra du temps au corps pour se réhabituer à une respiration normale.

C’est une question d’habitude à prendre et de persévérance à garder, tout le monde peut y arriver !

Je vous encourage à vous y mettre dès aujourd’hui !

D’ici là, prenez soin de vous.

Si cet article vous a plu, et pour nous soutenir, n’hésitez pas à le partager sur vos réseaux.

Voir aussi : Comment guérir l’hyperventilation sans médicaments