Comment guérir l’Émétophobie : La simple idée de vomir vous donne des nausées, des palpitations et des sueurs froides ?

La peur de vomir est beaucoup plus commune qu’on ne le pense.

Vous n’êtes pas anormal si c’est votre cas.

Dans cet article nous allons voir de quoi il s’agit, quelles sont ses conséquences sur la vie quotidienne, ses causes et comment guérir l’émétophobie.

Bonne lecture.

comment guérir l'émétophobie

Émétophobie définition et symptômes

L’Émétophobie est une peur panique et irrationnelle de vomir.

Elle consiste à redouter l’action de vomir ou bien de voir d’autres personnes vomir.

Elle touche aussi bien les hommes que les femmes, enfants ou adultes.

Peu de gens savent que cette peur est suffisamment répandue pour avoir son propre nom.

La peur de vomir peut prendre différentes formes :

  • peur de perdre le contrôle. Comme si vomir serait une catastrophe dont ils ne se remettraient pas.
  • peur de mourir
  • de devenir fou
  • de vomir indéfiniment…

On peut retrouver aussi plusieurs symptômes de l’anxiété en cas de crise comme des palpitations ou des sueurs froides.

Pourtant, nous savons que vomir n’est pas dangereux pour la santé,
mais pour un émétophobe, vomir est bien synonyme de danger mortel !

Il ne suffit pas de lui montrer logiquement qu’il ne risque rien pour le rassurer…

Et c’est là que commence un cercle vicieux.

dominique farrugia comment guérir l'émétophobie

Conséquences de la peur de vomir sur la vie quotidienne – comment guérir l’émétophobie

Tout commence quand l’idée de vomir vient à l’esprit de la personne.

Que ce soit par un personnage de film, un proche grippé ou autre…

Elle va y penser, et consciemment ou inconsciemment, elle va vérifier ses sensations physiques :

“Comment va mon ventre ? Est-ce que ma digestion se passe bien ? Ma gorge n’est pas nouée ? Ai-je un goût bizarre dans la bouche ? des relents ou des reflux ? …”

À force, elle finit par se convaincre que l’acte de vomir devient possible.

À ce moment-là, c’est la panique ! La personne doit à tout prix trouver une solution pour ne pas vomir et surtout pas devant les autres.

Et les techniques pour se protéger sont infinies !
Elle peut par exemple :

  • quitter son travail plus tôt
  • ne pas consommer d’aliments réputés difficiles à digérer, plus d’alcool
  • éviter les restaurants, sauter un repas
  • éviter les toilettes
  • ne plus prendre la voiture, le bateau, l’avion
  • se tenir à distance des personnes possiblement malades
  • ne plus cracher
  • développer une hygiène excessive contre les maladies
restaurant intérieur

On reconnaît ici les techniques d’évitements que l’on retrouve pour les troubles paniques (agoraphobie, claustrophobie, …) ou chez une personne hypocondriaque.

À la différence que l’attention sera dirigée sur l’estomac et la gorge plutôt que sur le cœur, le cerveau ou la poitrine.

Et ces comportements n’ont pas de limite ! Une personne souffrant d’émétophobie confie :

“Au restaurant je ne peux manger que des petites quantités. C’est pour ça que je prends des menus enfants.

Et je fais toujours goûter mon assiette à mon mari au cas où un aliment ne serait pas digeste.”

Cette peur de vomir peut même aller jusqu’au refus de s’alimenter et aller jusqu’à l’anorexie.
Par peur de tomber malade et de vomir.

On comprend qu’une vie normale est impossible dans ces conditions.

Mais d’où vient cette peur qui les tient prisonniers ?

bateau peur de vomir que faire

Pourquoi l’émétophobie ? Quelles en sont les causes ?

Le plus souvent, l’émétophobie est causée par un traumatisme durant l’enfance, qui aurait associé l’action de vomir et l’idée de mort.

Cela dit, il n’est pas indispensable de trouver cette cause pour trouver comment guérir l’émétophobie.

Voyons comment faire. (Et ne pas faire)

feux rouges comment guérir l'émétophobie

Comment guérir l’émétophobie ?

Les solutions qui ne fonctionnent pas

Quand on y pense, cette peur peut paraître ridicule. Mais il ne faut pas se blâmer, il n’y a pas de honte à avoir peur.

Et n’en voulez pas aux gens qui ne vous comprennent pas. Ne cherchez pas à les convaincre, vous n’avez pas besoin de problèmes supplémentaires.

Autre erreur, chercher à refouler sa peur, ou s’empêcher d’y penser. Cette technique a malheureusement l’effet inverse.

Si vous cherchez à “enfouir” votre peur, elle reviendra plus tard et plus forte !

Les stratégies d’évitements et autres rituels sont à bannir ! Ils rendent la peur plus supportable mais sans la guérir.

C’est comme ça que l’émétophobie peut durer toute une partie de la vie !

Alors que faire ?

jeunes discussion

”J’ai peur de vomir” solutions

Pour guérir, ce n’est pas l’action de vomir qu’il faut empêcher mais bien la peur de vomir.

On l’a vu, vomir n’est pas dangereux en soi, c’est la peur seule qui déclenche les symptômes physiques.

Et pour la désactiver, il faut d’une part l’accepter, et ensuite s’y exposer.

Il n’est pas impératif de se mettre à vomir, mais de se réhabituer aux situations qui vous font peur :

  • s’exposer à certaines odeurs
  • regarder des photos ou des vidéos de personnes qui vomissent
  • s’installer à l’arrière d’une voiture
  • prendre le bateau
  • reprendre des repas riches
  • etc.

Lire cet article est déjà un premier pas car beaucoup de gens souffrant d’émétophobie vont même jusqu’à éviter le mot “vomir” !

Et n’hésitez pas à en parler avec d’autres personnes qui en souffrent aussi. Cela fait du bien de ne pas se sentir seul. Et ça permet aussi de s’encourager.

Bien sûr, ces démarches ne vont pas rendre l’action de vomir plus agréable.

En revanche, une fois la peur disparue, vous pourrez reprendre les activités qui vous plaisent sans restrictions !

J’espère vous avoir aidé et motivé à passer à l’action !

Prenez soin de vous.

Voir aussi : Comment guérir son hypocondrie sans médicaments.

Si cet article vous a plu, et pour nous soutenir, n’hésitez pas à le partager sur vos réseaux.

Source : Docteur Carbonell (EN)