8 erreurs qui vous empêchent de lâcher prise sur le passé

lâcher prise

Cela fait des années maintenant,
mais vous n’arrivez toujours pas à tourner la page sur ces événements difficiles.

Vous n’évoluez plus, vos échecs du passé vous collent à la peau et vous rappellent que vous n’avez pas le droit d’être heureux.


C’est pourquoi il vous faut
lâcher prise ici et maintenant !

Dans cet article je vais vous donner 8 conseils pour accepter vos erreurs sans honte et pour pouvoir à nouveau vous épanouir.

Bonne lecture.

Penser que ses échecs passés déterminent son futur

Qui n’a jamais douté avant de passer son baccalauréat ou son permis de conduire : « Mais je n’ai jamais réussi à faire une chose pareille, en suis-je vraiment capable ? »
Et ce doute est particulièrement fort quand on a déjà essuyé plusieurs échecs. On peut facilement se convaincre, à tord, qu’on est qu’un incapable !

Et c’est ici que ce trouve un piège très dangereux !
Si on se persuade qu’on est un bon à rien, nos actions vont être sévèrement pénalisées. On agira comme tel, et on diminue nous-même nos chances de réussite.

Pas plus tard que la semaine dernière, avec les beaux jours qui reviennent, je prenais mon bain de soleil dans un parc et une famille passait devant moi. Le petit garçon apprenait encore à marcher. Je le vois encore tenir difficilement en équilibre sur ses deux jambes mal assurées.
Ça m’a fait penser qu’il a dû tomber un nombre incalculable de fois. Mais pas une seule fois il ne s’est dit, « marcher ce n’est vraiment pas pour
moi, je n’y arriverai jamais. » Il s’en fiche, il persévère et il réussira bientôt à courir.

lâcher prise enfant

Quelle attitude inspirante ! En plus nous sommes tous passés par là, il nous faut garder cet état d’esprit de conquérant !

Nous n’avons pas besoin de tout réussir du premier coup, un échec n’est pas définitif si on n’abandonne pas.
Ce qu’il faut retenir c’est que nous avons tous le droit de faire des erreurs et qu’elles ne font pas de nous des incapables ! On laisse aller, et on avance.

J’ai perdu des illusions en découvrant l’erreur suivante.

Continuer de côtoyer ses vieilles connaissances parce qu’on l’a toujours fait

Avez-vous déjà ressenti cette perte d’alchimie avec vos vieux amis ?
Vous avez rendez-vous avec ce même groupe de personnes comme d’habitude mais l’euphorie des débuts est absente.
La conversation se passe mais vous avez l’impression de ne plus être « sur la même longueur d’onde ».

groupe d'amis

C’est peut-être que le moment est venu de changer quelque chose à vos fréquentations et d’avancer dans votre vie.
On adorerait tous, moi compris, que des amitiés créées à l’école durent toute la vie.

J’ai voulu y croire et je continuais de fréquenter mes anciennes connaissances.
Ça a été difficile à accepter pour moi, mais j’ai dû regarder la vérité en face :
Chacun évolue différemment et il arrive qu’on ne s’entende plus avec nos anciens meilleurs amis.

C’est triste mais on ne peut pas s’accrocher à une amitié qui n’existe plus.
Il faut laisser aller, avancer et en découvrir de nouvelles.

Mon conseil suivant vous parlera si vous ne supportez pas l’injustice.

Continuer à souffrir longtemps après une injustice

Voici un comportement humain à la fois compréhensible et paradoxal.

Imaginons Baptiste jeune salarié sérieux et dévoué à son travail. Son but est de grimper rapidement dans la hiérarchie de son entreprise. Son supérieur lui confie à lui et son équipe un nouveau projet. Super ! C’est l’occasion pour lui de prouver sa valeur.

supérieur

Il travaille d’arrache pied chaque jour et fait des heures supplémentaires sans compter. Le projet est livré dans les temps, il espère le meilleur pour la suite de sa carrière.
Mais à sa grande déception, c’est un de ses collègues qui est promu et lui ne bénéficie même pas de la reconnaissance de son supérieur.
Pour lui c’est une profonde injustice, il ne peut pas la digérer, et c’est ici que commence un comportement de victime.
Sa personnalité change, il fait tout pour que quelqu’un le réconforte ou au moins s’apitoie sur son sort…
Mais rien, les gens sont indifférents et Baptiste continue de souffrir.

Tout ceci ne serait pas si grave si avec le temps ses habitudes de victime ne s’étaient pas ancrées en lui.
Il juste devenu la personne pas drôle que personne n’a envie de fréquenter, même sa propre estime a pris un coup.

Il peut arriver que quelqu’un nous fasse du mal, en le voulant ou non, où qu’on soit victime d’une injustice.
Mais si on continue de souffrir, qui gagne au final ?
Lâchons prise ! Ne serions nous pas plus heureux en laissant cette douleur de coté, comme un mauvais souvenir ?
Ces choses ne sont pas juste, c’est vrai, mais elles ne doivent pas nous empêcher de poursuivre le bonheur,
nous valons mieux qu’une position de victime !

Si les imprévus ont tendance à vous casser les pieds, mon conseil suivant s’adresse à vous.

Se plaindre que la vie ne se passe jamais comme prévu

On a tous vécu ce moment où on a enfin réussi à obtenir ce rendez-vous tant espéré avec cette personne qui nous plaît tant.
On y pense toute la journée, on réessaye 10 fois les mêmes tenues pour trouver celle qui sera parfaite, on prévoit d’avance toutes les phrases qui vont rendre la soirée inoubliable.
Et au moment de la rencontre… personne. Tous nos rêves s’effondrent.

rendez-vous lâcher prise

Encore une fois les choses ne se sont pas passées comme prévu. Cela peut-être décourageant voire même très frustrant.
Mais n’oubliez pas que si un malheur peut arriver sans crier gare, un bonheur aussi !
C’est par accident que Louis Pasteur a découvert le vaccin contre la rage qui a pu sauver des milliers de personnes !
C’est par hasard qu’un paysan a découvert la magnifique Vénus de Milo !

Vous n’avez pas réussi à obtenir ce que vous vouliez par manque de chance ?
Mais peut-être que le hasard à mis sur votre chemin quelque chose d’encore mieux que vous n’avez pas su voir…

Faut-il rêver à son passé ou son futur ?

Continuer à s’imaginer la vie si on avait agit autrement

Ce sujet me fait penser à une histoire qui remonte aux bancs de l’école, à l’époque où je passais mes concours.

crayons cahier
Quand les résultats des épreuves étaient tombés, deux choix s’offraient à nous :
Soit nous intégrons l’école permise par nos résultats, soit nous repassons les concours l’année suivante pour espérer décrocher une meilleure école.

J’ai le souvenir d’une de mes connaissances qui était moyennement satisfaite de son école mais qui décida de l’intégrer malgré tout.
Des années plus tard, il était toujours rongé par la question « Et si j’avais repassé les concours, que se serait-il passé ? »

Il est vrai qu’à certain moments clés de notre vie, nos choix ont de grandes conséquences.
Mais une fois la décision prise, tous les remords du monde ne pourront plus la changer.
Avoir des remords c’est vivre dans le passé, et cela ne vous fera pas aller mieux.

Puisqu’on ne peut pas le changer, la solution c’est d’accepter son passé tel qu’il est.
On n’a de l’influence que sur notre présent. C’est donc aujourd’hui que l’on doit changer les choses pour nous créer un futur meilleur.
Tous nos efforts pour changer le passé sont aussi inutiles qu’un char d’assaut en temps de paix ! Laissons aller…

Avez-vous déjà été jaloux du succès de quelqu’un d’autre ?

Penser que les gens heureux sont chanceux

Se dire que Steve Jobs est devenu riche parce qu’il a été chanceux est rassurant, mais ça n’est pas vrai.
Il s’est fait mettre à la porte de sa propre entreprise, et ça ne l’a pas empêcher de repartir de zéro pour arriver au succès que l’on connait.

lâcher prise pour plus de succès

Mais comment font ces gens qui on du succès pour ne jamais abandonner leurs rêves ?
Et bien quand un événement négatif surgit, ils lâchent prise.
Ils passent rapidement à autre chose en se demandant : « Que dois-je faire aujourd’hui pour rendre ma vie meilleure ? »

Donc laissons nos échecs où ils sont et imitons ces personnes.
Que pouvez-vous faire aujourd’hui pour améliorer votre vie, ne serait-ce qu’un tout petit peu ?

Je vais vous donner un autre bon conseil si vous n’avez pas l’impression d’être heureux.

Attendre que tout soit parfait pour être heureux

Quand on l’écoute, notre ego nous murmure « Attends que tout soit parfait, et tu pourras être heureux. »
Si je vous demandais maintenant ce qui vous manque pour être heureux, que me répondriez vous ?
Une augmentation de salaire ? Un conjoint parfait ? Une Lamborghini bleu acier ? Des vacances sur une île du pacifique ?

voiture de rêve

Mais au fond de nous, nous connaissons la vérité. Si je vous offrais la voiture de vos rêves aujourd’hui que se passerait-il ?
Vous seriez très heureux… pour un certain temps. Passé quelques mois vos habitudes reprendront le dessus et votre bonheur ne sera pas
franchement plus grand qu’avant.

Ici notre ego nous induit en erreur.

La solution c’est de choisir d’être heureux. De savoir apprécier les bons côtés de chaque chose,
même quand rien ne se passe comme prévu.

Avez-vous déjà cru au prince charmant ?

Avoir besoin d’encouragements pour agir, attendre un sauveur

Pendant certaines périodes difficiles de notre vie on peut se laisser aller à imaginer un événement « magique » ou un sauveur qui viendrait nous tirer des moments pénibles que nous traversons.
Un peu comme quand notre maman venait nous consoler pendant un gros chagrin d’enfant.

Mais malheureusement ce comportement nous empêche d’avancer. On finit par se morfondre dans notre situation peu enviable.
Et l’idée qu’un héros viendra nous libérer finit par nous faire accepter ce que nous vivons.

Maintenant, écoutez-moi bien.
À partir du moment ou nous ne sommes plus des enfants, nous n’avons plus besoin d’encouragements pour faire les choses qui nous rendent la vie meilleure.
Nous n’avons plus besoin de l’autorisation des personnes qui nous aiment.
Nous n’avons pas besoin de sauveur, car NOUS sommes nos propres sauveurs !

Votre situation est hantée par les fantômes du passé ? Lâchez prise et agissez !
Il n’y a pas de fatalité, vous allez vous en sortir !
Et vivez une vie géniale !

Discours inspirants sur le lâcher prise (ENG) :
https://fr-fr.facebook.com/iamfearlesssoul/