Complexe d’infériorité comment guérir : Voir ou côtoyer des personnes qui réussissent mieux que vous vous met mal à l’aise ?

Parce qu’une petite voix intérieure vous dit que vous n’arriverez jamais à les égaler ?

Ce sentiment d’infériorité finit par devenir une partie de vous même qui vous fait du mal

Le complexe d’infériorité n’est pourtant pas une fatalité.

Dans cet article, nous allons voir qu’est-ce que le complexe d’infériorité, ses conséquences, qu’est-ce qui le provoque et comment guérir.

Bonne lecture.

guérir le complexe d'inferiorité jeune femme seule

Qu’est ce que le Complexe d’Infériorité définition

Le complexe d’infériorité est un sentiment qui fait qu’on se perçoit comme moins bien, ou inférieur, aux autres.

Il est différent d’une pensée logique car il ne correspond pas toujours à la réalité.

Il est possible que certaines filles du concours Miss France se sentent “moches” en se comparant à d’autres candidates. Ce qui est loin de la vérité !

Et ce sentiment ne concerne que certains domaines particuliers.

Par exemple : Toutes les personnes ne cherchant pas à faire carrière dans le sprint, ne seront pas affectées en considérant qu’elles sont inférieures à Usain Bolt.

sprinter

Quand il nous tient, le complexe d’infériorité est toujours accompagné de mal-être. Ce qui a plusieurs conséquences.

Les conséquences du complexe d’infériorité

Une personne souffrant du complexe d’infériorité va devenir anxieuse par peur de n’être pas à la hauteur d’une part.

Et aussi par la peur d’être découverte ou démasquée comme une personne véritablement inférieure. C’est pour cela qu’elle sera toujours sur la défensive.

Et même en cas de réussite, le sentiment d’infériorité peut créer une sensation d’imposture (voir syndrome de l’imposteur). Comme s’ il ne lui était pas possible de réussir vraiment à accomplir quelque chose.

Pire encore, le complexe d’infériorité est tenace. Il rejettera chaque preuve du contraire ou évolura pour survivre.

femme pdg guérir le complexe d'inferiorité

Voilà pourquoi une personne dans cette situation aura du mal à accepter un compliment.
De même qu’un PDG qui a réalisé plus de bénéfices que prévu, pourra se culpabiliser de ne pas en avoir fait encore plus !

La colère, la jalousie, le conflit intérieur avec soi-même, le mépris de soi et la culpabilité peuvent aussi s’ajouter au mal-être.

À la longue, se sentir bon à rien, impuissant et sans espoir peut aboutir à des crises de boulimie voire même à la dépression.

Mais d’où vient ce complexe d’infériorité au fait ?

Pourquoi développe-t-on un Complexe d’Infériorité? Quelles en sont les causes ?

Une saturation des modes de vie prônés par la société

Retournons un instant dans la France rurale à l’époque du Roi Soleil.

Que vous soyez un paysan travaillant dans les champs ou le petit épicier d’une bourgade tranquille, les seules personnes que vous connaîtriez seraient vos voisins. Qui sont vos semblables.

champs de blé

Aujourd’hui, grâce aux magazines, à la télévision, aux panneaux publicitaires et aux réseaux sociaux, nous sommes constamment influencés par les célébrités du monde entier.

Ces informations insinuent des questions dans notre subconscient : Es-tu une personne assez grande, belle, populaire, riche, intelligente, stylée, aimée et adorée ?

En comparaison de tout le succès flamboyant qu’on nous matraque, on ne peut que se sentir tout petit, moche, pauvre, bête, etc. en comparaison.

Sans parler des choses que nous sommes censées posséder pour pouvoir être heureux soit disant. As-tu une belle voiture, une belle maison, un téléphone performant ? Ou es-tu un ringard ?

Tout cela représente trop de pression. Il est très facile de développer un complexe d’infériorité dans ce contexte.

femme milan complexe d'infériorité comment guérir

Le cas des réseaux sociaux

Nous pouvons passer des heures tous les jours sur les réseaux sociaux à se comparer à des statuts de gens qui ont plus de succès que nous. 

Bien sûr cela donne un grand sentiment d’infériorité mais malgré ça, beaucoup ressentent la pression de devoir s’y connecter en permanence.

Trop consulter les réseaux sociaux pendant la nuit peut en plus donner des insomnies ainsi qu’une mauvaise estime de soi et augmente les risques d’anxiété et de dépression.

Les like rendent certaines personnes dépendantes de l’approbation des autres et deviennent dépressives quand elles ne l’obtiennent pas.

réseaux sociaux like complexe d'infériorité comment guérir

Attention, les réseaux sociaux ont aussi de nombreux avantages ! Mais ils peuvent être mal employés.
L’approbation qu’on y reçoit ne doit pas devenir une condition au bonheur.

Autres causes du complexe d’infériorité

  • Certaines phrases répétées constamment pendant l’enfance ou la jeunesse par un parent, ou quelqu’un d’autre, peuvent créer un complexe d’infériorité très durable !

Des phrases comme : “Tu n’es vraiment bonne à rien !” “Tu es la fille la plus laide que je connaisse !”
“Tu seras toujours un nul en math !”
ou encore  “Pourquoi n’es-tu pas plus comme ta soeur ?”

  • Les personnes perfectionnistes sont très sujettes au complexe d’infériorité. Pour elles, tout ce qui est en dessous de la perfection est insuffisant.
  • Les sites de rencontres peuvent avoir des effets néfastes similaires aux réseaux sociaux quand une personne ne reçoit pas le succès qu’elle pensait obtenir.
  • Quand on a subi beaucoup d’échecs par le passé, on peut douter et se sentir inférieur à ceux qui réussissent. Mais le succès nécessite souvent beaucoup d’échecs avant de se concrétiser…

Nous venons de voir un bon nombre de raisons de développer un complexe d’infériorité. Mais les solutions aussi sont nombreuses !
Voyons comment guérir le complexe d’infériorité.

vaincre complexe d'infériorité fille sourire

Complexe d’infériorité comment guérir ? Solutions

Solution 1 : Ne pas donner la permission au complexe d’infériorité de nous faire du mal

Imaginez que vous rentrez chez vous pendant la nuit après avoir passé une super soirée avec vos amis. Si une personne bizarre vous croise dans la rue et vous fait une remarque désagréable, vous n’y prêteriez probablement pas attention et passeriez votre chemin.

Sans y penser, vous ne lui avez pas permis de vous faire du mal.

Alors faisons pareil avec le complexe d’infériorité et ne lui donnons plus la permission de nous faire du mal avec ses considérations empoisonnées ! (voir l’article sur la confiance en soi pour une méthode pratique)

Solution 2 : Envisager ses différences avec les autres de manière plus saine

Certaines personnes réussissent mieux que nous. C’est un fait.

Mais plutôt que de se sentir comme un moins que rien pour la fin des temps on peut ressentir de l’admiration et se dire :

“Waou je suis impressionné par les qualités de cette personne ! Je veux devenir plus comme elle !”

C’est la façon de penser d’une personne qui progresse et qui avance dans sa vie !

femme toit remise en question

Solution 3 : Avoir un oeil plus critique sur le succès des autres

Souvenons-nous que ce que l’on voit des autres ne correspond qu’à ce qu’ils veulent bien nous montrer. En particulier sur les réseaux sociaux.

Derrière la vie de rêve, soi-disant, de votre célébrité préférée se cache peut-être une réalité bien plus terne ou plus triste qui ne ferait envie à personne.

Kylian Mbappé a dû sacrifier toutes ses sorties de jeu avec ses camarades d’école et sa famille pour s’entraîner et devenir champion du monde de foot à 19 ans.

On ne peut pas se comparer aux grandes qualités de quelqu’un sans prendre en compte les sacrifices qu’elles impliquent.

succès vie terne guérir le complexe d'inferiorité

Solution 4 : Chasser les suppositions utopiques

Je parle des pensées qui nous font croire qu’il nous manque 1 seule et unique chose pour être heureux :

“Si seulement j’avais plus d’argent”, “Si seulement je plaisais plus aux filles / garçons…”

La vie ne fonctionne pas comme ça. on veut d’abord 1 million, et même si on réussit à l’obtenir, on en voudra un deuxième et le complexe d’infériorité persistera.

Solution 5 : Oser être différent

De nos jours, nous sommes bien plus libres de vivre “différemment” que dans les années 1950.

À l’époque, c’était mal vu à 45 ans de ne pas avoir de situation stable, ne pas être marié et être sans enfants.

Si ce sont des choses que vous désirez vraiment, très bien. Mais si vous les voulez parce que vous pensez que c’est ce qu’on attend de vous, prenez du recul.

Aujourd’hui ce n’est plus la peine de culpabiliser pour ce que nous sommes supposés devenir. Et il vaut mieux explorer ce qu’on souhaite vivre.
C’est en s’écoutant soi-même plutôt que les autres que l’on peut trouver ce qui nous rend heureux.

homme canyon guérir le complexe d'inferiorité

Conclusion Complexe d’infériorité comment guérir

J’espère vous avoir éclairé sur le complexe d’infériorité et donné suffisamment de pistes pour passer à l’action !

Vous ne vous débarrasserez pas de ce problème du jour au lendemain, seules l’action et la persévérance le pourront.

C’est un vrai défi à relever mais vous en êtes capable !

Je vous souhaite bon courage et d’ici là,

prenez soin de vous !

Si votre complexe d’infériorité s’accompagne d’une forte anxiété, vous pouvez apprendre à la calmer sans médicaments en suivant ce lien.

Si cet article vous a plu, et pour nous soutenir, n’hésitez pas à le partager sur vos réseaux ou à vos connaissances.

Source : Uncommon practicioners